Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du collectif vélorution périgourdine 24
  • Le blog du collectif vélorution périgourdine 24
  • : Le collectif Vélorution24 est un regroupement périgourdin d'usagers de la bicyclette au quotidien. Nous tentons de faire entendre notre voix par le biais de vélo-parades, manifestations mensuelles collectives à vélo. Nous prônons les vertus de la bicyclette, moyen de transport simple, écologique mais surtout efficace. Nous souhaitons nous faire entendre des élus et de l'opinion publique pour que l'espace public soit aménagé et mieux partagé entre le moteur thermique et le moteur musculaire. Nous aimerions favoriser une prise de conscience collective et individuelle afin de transformer notre cité siouvent saturée de véhicules à moteur en espace apaisé et accueillant pour tous...
  • Contact

Notre page Facebook

Recherche

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 17:04

...et nous n'avons qu'un conseil à vous donner : "Ruez-y vous !"

Ne manquez pas d'écumer ces sentes bien balisées, sur un revêtement tout neuf en bien des endroits, et qui serpente dans une campagne très riante. Même quand on connaît bien la Dordogne, on est agréablement surpris de découvrir des sites par lesquels on n'était jamais passés...

Attention, "Véloroute" signifie que l'espace peut être partagé avec la circulation automobile. les portions réservées aux deux-roues alternent avec des tronçons de routes secondaires.

Le tracé a nécessité la pose d'une dizaine de passerelles, ouvrages assez élégants et imposants, comme ici entre Annesse-et-Beaulieu et Saint-Astier :

 

 

 

 

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

On retrouve la même forme un peu plus loin, à Saint Astier :

 

 

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

Nous avons beaucoup apprécié ce début de parcours, de Gravelle à st Astier, qui emprunte les bords du canal d'Annesse, puis, passant rive gauche, rejoint celui de St Astier, creusé en 1820, suite à projet qui devait rendre navigable l'Isle, de Périgueux à Libourne.

D'une façon générale, la première portion du parcours, d'Annesse-et-Beaulieu à Mussidan nous a plus séduits, que la portion Mussidan-Montpon, parce que la campagne est plus secrète, il y a plus de sites inattendus qu'on découvre au dernier moment.

Après Mussidan, le paysage de grands champs ouverts propose des portions rectilignes plus longues...

 

Le château de Neuvic.

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

S'il faut absolument trouver quelques points négatifs, disons que les abords de Montpon ne sont pas des plus agréables. La D3 qu'on suit en pointillés, avant et après Montpon, n'est pas très sympathique, et les voitures roulent (en particulier aux abords de l'institution Vauclaire)...

 

Le choix du plastique pour les barrières qui limitent l'accès des chemins aux deux-roues pose question.

Est-ce assez visible dans la pénombre ?

 

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

Est-ce assez solide ?

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

Une barrière forcée et endommagée à Montpon.

Tout près de là, un panneau indicateur couché :

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

La véloroute, comme tout espace public, nécessite un peu d'entretien...

 

Au delà de Montpon, il y a deux options,

 

- filer vers Moulin-Neuf, rive gauche de l'Isle...

 

 

 

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

Le point de départ.

 

Ou...

 

- poursuivre vers Saint Antoine sur l'Isle, parcours un peu plus long, à priori donc le vrai départ de la Véloroute dans le sens ouest-est...

Vélorution a testé pour vous la Véloroute...

C'est là... Petit souci : c'est un peu à l'écart de St Antoine, et dans le bourg, rien n'indique le début du parcours. On pourrait imaginer un fléchage qui mène au départ de l'itinéraire. C'est d'ailleurs vrai tout du long.

 

Au final, donc, on est tout bonnement emballés. Il faut encourager ce genre d'initiative,...et l'utiliser, bien sûr pour qu'il vive.

 

Nous n'avons pas révélé tous ses secrets. Allez voir par exemple, au bout d'une jonction reliée au tracé principal, le moulin de Duellas..

 

Et enfin, un tuyau : prenez plutôt un train dès le matin, pour vous rendre avec votre vélo à Montpon, et vous avez la journée pour revenir tranquillement à la voiture, avec le plus souvent, le vent dans le dos... Plutôt que de laisser les véhicules à l'extrémité est, car alors, il faut attraper le bon train du soir sans faute à Montpon ou Mussidan...

 

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article

commentaires