Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du collectif vélorution périgourdine 24
  • Le blog du collectif vélorution périgourdine 24
  • : Le collectif Vélorution24 est un regroupement périgourdin d'usagers de la bicyclette au quotidien. Nous tentons de faire entendre notre voix par le biais de vélo-parades, manifestations mensuelles collectives à vélo. Nous prônons les vertus de la bicyclette, moyen de transport simple, écologique mais surtout efficace. Nous souhaitons nous faire entendre des élus et de l'opinion publique pour que l'espace public soit aménagé et mieux partagé entre le moteur thermique et le moteur musculaire. Nous aimerions favoriser une prise de conscience collective et individuelle afin de transformer notre cité siouvent saturée de véhicules à moteur en espace apaisé et accueillant pour tous...
  • Contact

Notre page Facebook

Recherche

27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 12:10

un documentaire signé Frederik Gertten, un suédois de Malmö. Grand voyageur, il prône un usage généralisé de la bicyclette dans les villes, non pas pour faire un effort écologique, mais parce que le vélo est le moyen le plus rapide et le plus pratique aujourd'hui... Ce documentaire qui est sorti cette année a t-il sa version sous-titrée en français ?

En attendant, pour les anglophones, l'interview du réalisateur, et à partir de la minute 21, la bande-annonce du film, sous-titrée en anglais :

 

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 18:20

bien sympa, hier soir, autour d'un verre au café de la place. Nous étions 10 tout rond (mais pas pleins...) pour un échange sur l'état de la pratique du vélo à Périgueux, les perspectives d'action et le cadre de celle-ci pour notre collectif.

Tous pratiquants du vélo au quotidien, nous avons repéré des points noirs dans les aménagements de la voirie urbaine.

Nous regrettons unanimement l'absence d'une vraie politique d'équipement public permettant aux cyclistes de se sentir en sécurité. Si la création d'un réseau de voies cyclables protégées est évidemment une carte à jouer pour y parvenir, le sentiment de sécurité peut également venir de règlements concernant un partage plus harmonieux de l'espace entre les différents modes de déplacement. La limitation de la vitesse en ville à 30 km/h, autorisant les vélos à emprunter les rues dans les deux sens en toute légalité, peut par exemple être aussi envisagée. L'expérience toulousaine montre que les accidents sont paradoxalement moins nombreux depuis que les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens. Le ressenti général est celui d'un apaisement de la circulation et des modes de conduites.

Le sentiment d'être mieux considérés et encouragés à prendre le vélo peut venir aussi d'aménagements simples et peu coûteux comme les espaces réservés aux feux tricolores (un espace d'attente permettant aux vélos de passer devant la file des voitures patientant au feu rouge) ou encore le "tourne-à-droite" au feu rouge autorisé aux vélos par un petit panneau triangulaire...

 

 

 

Devant l'hôtel de ville de Périgueux, samedi matin.

Devant l'hôtel de ville de Périgueux, samedi matin.

Par ailleurs, Vélorution sera présent pour une réunion du "groupe vélo" à la mairie de Périgueux, mercredi prochain 23 septembre, et nous suivons grâce à Olivier, le travail du Grand Périgueux autour de la "plateforme de mobilité", qui pourrait avoir des développements nous intéressant.

Enfin, une question importante dans l'ordre du jour concernait la mutation de notre collectif en association. Cette transformation aurait bien des avantages et un inconvénient majeur : celui de la lourdeur de gestion du processus règlementaire préfectoral... D'un autre côté, nous pourrions recenser plus facilement nos soutiens actifs, qui vont bien au-delà des participants à nos rendez-vous "Vélorution"... Nous aurions une représentation légale qui nous permettrait de nous inscrire dans des actions ouvertes aux seules assos (nous étions au forum des associations de Périgueux, samedi dernier, grâce à notre rapprochement des "Amis de la Terre", merci à eux !) Nous pourrions aussi avoir une trésorerie propre et solliciter d'éventuelles subventions...

L'idée ne fait pas l'unanimité, mais le sentiment majoritaire est que nous pouvons poursuivre la réflexion, par exemple en rencontrant dès que possible les membres de Vélocité (Bordeaux), avec laquelle le développement d'un réseau qui s'est déjà étendu jusqu'à Angoulême est possible. Vélocité a une expérience, une représentativité, et une reconnaissance de la part des collectivités locales qui nous semblent positifs dans un éventuel partenariat à développer.

 

 

Le détournement rigolo d'un logo et de son thème (we cyle / recycle)

Le détournement rigolo d'un logo et de son thème (we cyle / recycle)

Rendez-vous samedi 10 octobre, rue Taillefer, à partir de 9 h 30, pour une nouvelle vélo-parade !

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 17:57

Samedi dernier, nous étions dans la rue de nouveau, pour constater que les aménagements favorisant l'usage du vélo à Périgueux n'avaient pas fait de grand bond en avant !

 

 

Vélorution de septembre !

L'idée de créer une asso en bonne et due forme est dans l'air... Le forum des assos de Périgueux (la Filature, toute la journée du samedi 12) fut l'occasion d'en débattre ...

Vélorution de septembre !
Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:23

Reprise des rendez-vous Vélorution, pour un rassemblement à 9H30, rue Taillefer et une véloparade une heure plus tard. Ensuite, chacun peut contribuer à un petit apéro convivial en portant quelque chose à grignoter ou à boire...

Dans les médias, le vélo a le vent en poupe... Poussons à la roue pour que Périgueux ne reste pas à la traîne !

Le 12 septembre, venez accompagné(e)s

Une photo prise à Lyon...

 

 

Nous serons également présents ce même jour au forum des assos de Périgueux, toute la journée, à la Filature. L'opération s'appelle :

"Vive la rentrée !" Venez nous y retrouver !

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 09:28
Cet été, partez à vélo !

Trouvé dans "Comment rater ses vacances", de Tignous et Gros.

Ed. Chêne

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 09:18

Où on apprend qu'on peut monter une bicyclette en deux heures (y compris les rayons), et comment celui-ci peut se faire ambulance...

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 04:32

Le gouvernement a décidé que seraient interdites les oreillettes dites « kits mains libres » dans les voitures et à vélo, mais également les casques (de musique) à vélo à partir du 1er juillet 2015.

L’idée n’est pas forcément dénuée de sens en ce qui concerne les oreillettes, que ce soit en voiture ou à vélo, car la concentration demandée par une conversation via une oreillette est supérieure à celle dont on a besoin pour écouter une personne physiquement présente.

Or cette concentration détournée peut faire défaut lors d’une situation dangereuse où elle aurait dû être portée sur la circulation.

Le bruit de l’auto est la normalité

Pour la musique, l’écoute à bas volume permet d’avoir une ambiance sans demander de concentration et revient à l’écoute de l’autoradio dans une voiture.

Le problème n’est pas en soi de ne plus pouvoir écouter de musique à vélo, les gens le feront quand même, ils partageront simplement la musique avec tous les piétons présents (merci pour eux), et le besoin est loin d’être vital. Le problème est surtout dans le principe de décision de cette loi.

Pourquoi est-ce que l’on souhaite interdire les écouteurs à vélo ? Parce qu’ils empêchent d’entendre les bruits de la circulation.

Outre le fait que le seul danger réellement mortel que l’on peut entendre dans la circulation est encore et toujours l’automobile et que les autres usagers en pâtissent encore sans avoir rien demandé (voir ici), on part donc du principe qu’il est normal que des éléments de la circulation soient bruyants et que c’est même grâce à ça qu’on peut être en sécurité.

Donc non seulement on approuve les bruits gênants de la circulation, mais on nous force en plus à les écouter.

« On ne vous entend pas arriver ! »

Le problème ne s’arrête pas là : comment sont donc pris en compte les éléments non bruyants de la circulation ? Si on suit cette logique, ils ne devraient plus avoir le droit de circuler car on vient de montrer avec cette loi que le son était primordial dans la sécurité routière.

Un vélo ne fait pratiquement aucun bruit, un piéton encore moins, la plupart des rollers non plus. Ceci pose déjà un réel problème dans le sens où les gens ne se fient justement qu’à leur ouïe pour vérifier la circulation et ne regarde pratiquement jamais la route.

Combien de cyclistes ont vécu cette situation lors d’un croisement de passage piéton, un piéton traversant et n’entendant pas de bruit de moteur, allant bon train vers l’autre côté et manquant de provoquer un accident. « On ne vous entend pas arriver ! » Bah non, en effet, certains usagers de la voie publique sont plus discrets que d’autres.

La voiture, seul danger, décide

Pourtant, ça semble en gêner certains. Je me souviens d’un jour où je quittais mon domicile à vélo par une toute petite rue dans laquelle les piétons ont l’habitude de marcher sans aller particulièrement sur les trottoirs (et je les soutiens sur ce niveau, l’espace public étant à tout le monde) : j’ai doublé un piéton qui s’est mis à tourner au même moment pour grimper sur le trottoir en évitant l’accident de justesse. Le piéton m’a alors rétorqué : « Il faut rajouter un moteur (thermique, qui fait du bruit, n.d.a.) sur votre vélo, on ne vous entend pas arriver ! »

Ajouter un moteur bruyant à mon vélo qui enlèverait tout ce qui fait l’intérêt d’un vélo pour qu’on puisse m’entendre arriver, j’avoue ne pas y avoir pensé !

A tout cela s’ajoute la question des rollers : assimilés aux piétons dans le code de la route, ils auront théoriquement le droit de porter des écouteurs. Pourtant, ils peuvent aller à la vitesse de circulation d’un vélo en pleine ville et présentent plus de risques (freinage moins précis, équilibre précaire), la situation est donc totalement absurde.

Encore une fois, la voiture décide pour tous de ce qui est bon pour notre sécurité lorsqu’elle est seule à représenter un réel danger. Bienvenue dans le monde de l’automobile.

 

Une tribune de Jérémy, cycliste et blogueur, publiée par Rue89.

Donc, si on comprend bien, les écouteurs seront interdits, et ceci est encouragé :

Encore une fois, la voiture décide pour tous de ce qui est bon pour notre sécurité lorsqu’elle est seule à représenter un réel danger.

Ceci dit, le sound-system sur une remorque vélotractée , c'est bien sympa en manifestive (il y en avait à Bordeaux, le 7 juin)...

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 06:17

qui nous mena devant les grilles de la mairie. Lors des nombreuses rencontres inopinées au long de notre déambulation, le constat est toujours le même : notre mouvement est bien repéré, et même si les gens n'en ont jamais entendu parler, ils expriment un soutien immédiat très clair...

Un jour, ils se joindront en masse à nos petits rendez-vous...

 

 

Une vélo-parade modeste et sereine...
Une vélo-parade modeste et sereine...

Léa et son fiston.

Une vélo-parade modeste et sereine...

Prochaine véloparade, le samedi 12 septembre !

 

Cependant...

 

pendant l'été, Vélorution24 sommeille mais ne dort pas !

Rendez-vous possibles en juillet et août, sur cette page et sur facebook...

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 17:37

dimanche dernier. Euphorisant. Cela n'a l'air de rien, mais autant de vélos, de machines bricolées, customisées pour l'occasion, ça en jette !

 

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

Le cortège au départ, avant d'aborder le pont de pierre.

(Photo Sud-Ouest)

Au départ, un soleil clin d'oeil pour les plus lève-tôt...

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont
Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont
Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

Les feux que l'on respecte "saucissonnent " le cortège. Mais le défilé se reforme bientôt...

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

Sur place, dans un parc de Villenave d'Ornon, des partenaires, ici "Cycles et manivelles", association de Bègles.

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

Vélo-cité, l'association organisatrice...

qui avait déplacé ses machines bricolées...

 

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont
Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

WC en liberté.

On a testé des chariottes. Ici Philippe victime d'obscures forces centrifuges...

 

 

Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont
Plus de 250 participants à la fête du vélo de Bordeaux/Villenave d'Ormont

Une journée revigorante...

Merci à Vélo-cité, à son animateur principal, François Nora et aux nombreux bénévoles mobilisés.

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 05:20

"La Hongrie est le troisième pays du vélo derrière le Danemark et la Hollande. Là aussi, se pose la question de la décroissance choisie ou de la récession subie."

 

CARGONOMIA, un projet alternatif social, bio et pro-environnement au coeur de la capitale Budapest.

Commentaire en anglais, mais assez simple à saisir.

 

L'article dans bastamag.net

Published by collectif vélorution périgourdine (24)
commenter cet article